Quel est votre profil de buveur de café?

Le monde du café (oui, une telle chose existe) a évolué coffeerapidement au cours des dernières années. Il y a moins de 10 ans, vous aviez une cafetière « Mr. Coffee » sur le comptoir de votre cuisine, vous pensiez que tous les cafés espresso étaient égaux et vous pensiez que l’achat d’une tasse de café était un excellent moyen de «dérouler le rebord pour gagner» un téléviseur ou , la plupart du temps, un beignet.

Aujourd’hui, le consommateur de café moyen est mieux informé. Certains savent que les grands magasins de café vous vendent des produits de moindre qualité à des prix plus élevés, d’autres savent que le moulin à café est au moins aussi important que la machine à espresso dans la préparation d’un espresso, et tous (devrait) savent que la machine à capsule est l’invention du diable conçue afin de nous faire acheter du café de basse qualité à 10 fois sa valeur ainsi que de polluer notre environnement en poussant l’humanité à consommer des millions de capsules quotidiennement.

Mais maintenant que vous savez tant de choses sur le café, qu’allez-vous faire avec toutes ces connaissances? Et bien…mes amis, cela dépend de votre profil de buveur de café. Ce que je veux dire par profil de buveur est de définir quelle est la quantité de temps et d’argent que vous êtes prêt à investir afin de  savourer une bonne tasse de café. Identifier votre profil vous aidera à choisir le bon équipement pour votre style de vie et votre budget (L’espresso étant la méthode d’extraction la plus généralement appréciée par les consommateurs de café, ce billet met l’accent sur ​​les informations s’y reliant).

La majorité des puristes du café vous diront qu’une machine espresso à moins de 800 $ et un moulin à café  à moins de 500 $ ne valent meme pas la peine d’essayer. Et bien moi je dis; laissons les dépenser 5 000 $ pour leur équipement alors que nous jouissons d’une excellente tasse de café pour une fraction du prix.

Dans ce premier billet, nous parlerons des buveurs de café occasionnels.

Êtes-vous un buveur de café occasionnel?

Si oui, vous buvez environ 1-6 cafés par semaine et achetez généralement votre café à l’épicerie (et parfois, vous le congeler parce que vous savez que vous ne serez pas en mesure de finir le sac avant un certain temps). Fondamentalement, vous n’avez pas nécessairement besoin d’un café pour commencer votre journée.

Recommandations :

  • NE PAS CONGELER! Achetez le plus petit sac que vous pouvez trouver et garder le bien fermé sur le comptoir pendant maximum 1 mois. La congélation du café affecte grandement son goût à cause de l’humidité naturelle des grains qui prendra de l’expansion et détruirera les huiles aromatiques du café lors de la congélation.
  • Restez loin des cafés à torréfaction « French roast » et « Dark roast ». Ce sont généralement des grains de café surtorréfiés qui ont un goût de brûlé (des grains de café huileux ne signifient pas une bonne tasse de café. Cela signifie simplement que les grains ont été surtorréfiés et que les huiles aromatiques se sont échappées de ces derniers de telle sorte que les huiles finissent par boucher et endommager votre moulin à café au lieu de se retrouver dans votre tasse sous forme de « crema »)
  • Essayez des cafés de micro-torréfacteurs! Vous les trouverez généralement dans les cafés de spécialité et en ligne. Vous pouvez les identifier en recherchant de sacs de café vous donnant une date de torréfaction, des informations sur l’origine des grains ainsi que les paramètres d’extraction recommandés. Les micro-torréfacteurs concentrent leurs efforts sur la qualité et la fraîcheur des produits plutôt que la quantité. Voici un exemple d’une belle entreprise montréalaise (Cie de café Kittel).

Kittel Cachoeira online

Équipement recommandé :

  • Machine à espresso d’entrée de gamme avec porte-filtre pressurisé (pour la facilité d’utilisation) (ex : Saeco Poemia)

Saeco Poemia

  • Ne pas oublier le moulin à café! (ex : moulin Saeco, Baratza Encore) Il est aussi important que la machine (probablement plus). Vous avez beau avoir acheté le meilleur café au monde, si vous n’avez pas de moulin à café à la maison (un café moulu commence à perdre sa saveur 15 minutes après été moulu) avec des meules capable de vous donner une mouture fine et uniforme (une mouture non-uniforme produite par un moulin à épices à lames provoquera de la canalisation d’eau lors de l’extraction, produisant un espresso amer et avec peu de « crema »),  aussi bien utiliser le café le moins cher que vous pourrez trouver parce que la différence de goût entre les deux ne vaudra pas la différence de prix. Une fois extrait, le café sera amer, manquera de  « crema » et aura un goût de brûlé (la chaleur générée par les lames du moulin à épices brûle les grains de café).

 Baratza Encore Burr Grinder

  • Budget recommandé : 175 $ pour la machine à espresso, 150 $ pour le moulin. Si c’est plus que prévu, essayez de découvrir le monde du café avec les autres méthodes d’extraction plus abordables (ex : AeroPress, Chemex, Hario V60). Ne pas oublier le MOULINNNNNNN.

 AeroPress.Catalogue

Le prochain billet couvrira les consommateurs de café pressés ainsi que les buveurs de café avancés.

Suivez-nous sur Facebook ou Twitter pour recevoir nos prochains messages sur les profils de buveur de café (quel est votre profil de buveur de café, ce que nous recommandons pour vous ainsi que le matériel adéquat afin de répondre à vos besoins et votre budget) et plus encore.

Tout le monde peut y arriver!

G

Les Cafetiers